Produits phytopharmaceutiques : nouvel étiquetage et règles des mélanges

L’étiquetage des produits chimiques et des produits phytopharmaceutiques évolue. Il s’inscrit dans le cadre de la mise en place du système général harmonisé de classification et d’étiquetage des produits chimiques (GHS) proposé par l’ONU et transposé par l’Union Européenne dans le Règlement dit CLP (Classification, Labelling and Packaging). Ceci permet d’harmoniser au niveau mondial les critères de classification relatifs aux dangers et les messages d’avertissement relatifs aux risques à la fois pour la santé humaine et pour l’environnement.

Le nouveau système d’étiquetage est obligatoire depuis le 1er juin 2015 pour les mélanges. Au 1er juin 2017, Tous les produits phytopharmaceutiques devront porter le nouvel étiquetage.

Voici quelques-uns des nouveaux pictogrammes :

Les-nouveaux-pictogrammesSource : www.plusbellelavignebio.com

Dispositions spécifiques relatives aux mélanges

Deux arrêtés précisent les règles à respecter concernant les mélanges : 7 avril 2010 et 12 juin 2015. Le premier comporte les mentions de l’ancienne réglementation sur l’étiquetage et le second les nouvelles mentions. Les produits mis actuellement sur le marché peuvent encore porter l’ancien étiquetage jusqu’au 31 mai 2017, les règles de l’ancien arrêté continuent de s’appliquer en superposition du second.

Voici un tableau récapitulant les deux arrêtés mélanges et précisant les mélanges autorisés et ceux interdits :

Arrêtés mélangesSource : UIPP – Coût des fournitures en viticulture-oenologie 2016

Protection des pollinisateurs

Pour des raisons de toxicité vis-à-vis des abeilles, les mélanges de triazoles (IDM sauf spiroxamine) et de pyréthrinoïdes sont interdits en période de floraison, notamment des adventices, ou de production d’exsudats. Le cas échéant, durant cette période, les pyréthrinoïdes seront appliqués en premier, et le traitement à base de triazoles sera réalisé après un délai minimum de 24 heures.

AtHmLgSRefbu8Qlr05n0hJnM6sUSource : http://disparition-des-abeilles.eklablog.com/

Pour rappel, l’emploi d’insecticides ou d’acaricides en période de floraison ou de production d’exsudats est interdit sauf si les deux conditions suivantes sont respectées :

  1. L’intervention a lieu en dehors des périodes de butinage, c’est à dire tard le soir ou tôt le matin (après le coucher du soleil ou avant le levé du jour)
  2. Le produit insecticide ou acaricide employé bénéficie d’une des trois mentions « abeilles » : Emploi autorisé durant la floraison en dehors de la présence d’abeilles/Emploi autorisé au cours de périodes de production d’exsudats, en dehors de la présence d’abeilles/Emploi autorisé durant la floraison et au cours des périodes de production d’exsudats, en dehors de la présence d’abeilles.

Pour plus d’informations :

  • Catalogue des produits phytopharmaceutiques, mélanges, adjuvants, matières fertilisantes et support de cultures utilisables en France : https://ephy.anses.fr/
  • Consulter les fiches de Données de Sécurité (FDS) de tous les produits chimiques commercialisés en France : http://www.quickfds.fr/fr/

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *